Designer Français né en 1965 et formé à l’École des Beaux-Arts de Paris, Hervé Van der Straeten se fait connaître dès 1985 par ses collections de bijoux graphiques et sculpturaux. Totalement indépendant, il gagne une reconnaissance internationale grâce à ses créations de mobilier, miroirs et luminaire au style percutant. Le travail d’Hervé Van der Straeten allie une radicale liberté de ton à une exécution d’une grande qualité. Hybridité, élégance et épure déterminent sa démarche. La galerie Van der Straeten, ouverte à Paris dans le Marais en 1999 présente des pièces uniques ou en séries limitées regroupées en expositions thématiques. Ces pièces que la forte présence rend très identifiables sont réalisées dans les ateliers de bronze et d’ébénisterie que le designer a établis et développés au fil des années.

Il crée parallèlement des pièces devenues iconiques pour certaines grandes maisons de luxe : le flacon « J’adore » de Dior, le rouge à lèvres « Kiss Kiss » de Guerlain ou encore la ligne « Excess » pour les cristalleries de Saint Louis et illustrent ses compétences en design produit.

Les créations Hervé Van der Straeten sont aujourd’hui plébiscitées par les grands collectionneurs, décorateurs internationaux et institutions.

Son travail fait régulièrement l’objet d’expositions à l’étranger : dans des galeries telles que Karsten Greve et Ralph Pucci mais également dans les plus grandes foires internationales comme la Tefaf ou le PAD. Le Mobilier National – fournisseur officiel des meubles et objets décoratifs de l’Etat français depuis Louis XIV- ainsi que le musée des Arts Décoratifs ont fait l’acquisition de pièces représentatives.

Récompensée par de nombreux prix et distinctions, les ateliers ont reçu en 2007 le label « Entreprise du Patrimoine Vivant » du Ministère de la Culture et la société est membre du comité Colbert depuis septembre 2012. Hervé Van der Straeten a été nommé en 2008 Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.